La provenance de l’argent pour payer le délire woke